L'espace touristique: relations entre résidents, visiteurs et paysages - DOI 10.5216/ag.v3i2.7325

  • Normand Cazelais UQAM

Resumo

Les communautés humaines développent une relation intime avec leurs espaces de vie et donc avec les paysages, tant naturels qu’humanisés, qui les entourent. Ces espaces et ces paysages sont fréquentés par les gens qui y résident mais aussi par des visiteurs, des gens qui vivent ailleurs. Ce dernier phénomène a pris beaucoup d’ampleur au cours du XXe siècle, au point où l’on en est venu à parler aujourd’hui de l’«espace touristique». En fonction de leurs besoins et de leurs perceptions, les visiteurs (également appelés touristes) et les visités (également appelés résidents) entretiennent des rapports différents et parfois antagonistes sinon conflictuels avec l’espace touristique. Quel est d’ailleurs le seuil de tolérance maximal que les lieux touristiques ne peuvent dépasser? L’authenticité des paysages et leur signification même, tant pour les visiteurs que pour les visités, constituent dorénavant un enjeu majeur en matière d’aménagement et de gestion du territoire.

Downloads

Não há dados estatísticos.
Publicado
10-09-2009
Como Citar
Cazelais, N. (2009). L’espace touristique: relations entre résidents, visiteurs et paysages - DOI 10.5216/ag.v3i2.7325. Ateliê Geográfico, 3(2), 179-193. https://doi.org/10.5216/ag.v3i2.7325
Seção
Artigos